Un club pour tous !! Tous pour notre club !!
shopping-bag 0
Items : 0
Subtotal : 0,00
View Cart Check Out

Actualités

L’Etoile encore en rodage

C’est sous un soleil de plomb que le complexe Guy David à Gallieni a accueilli la formation Etoiliste dans le cadre de sa première rencontre de préparation face à l’équipe d’Aubagne (N3).
Après 10 jours de préparation déjà rythmée, les Etoilistes ont connu leurs premières sensations en configuration de match à Gallieni face au solide pensionnaire de National 3 (2e du championnat Corse-Méditerranée), dont l’avenir sportif va surtout dépendre de la situation de l’Atletico Marseille, relégué en R2 puis repêché la semaine dernière. Ce contexte a peut être dopé le club des Bouches du Rhône – qui possède dans son effectif des joueurs confirmés comme Mendy ou encore Orsattoni -, très incisif et réaliste dès les premières minutes à l’image de Fourrier dont l’inspiration (lob piqué) trompa la vigilance de Moyadh Ousseni (0-1, 6′).

Pour ce premier match de préparation, Jean-Guy Wallemme a logiquement aligné deux équipes différentes afin de donner du temps de jeu à son effectif toujours amputé de la recrue marocaine Jabbari. Les autres renforts de l’été (Niang, Diakhaby, Sacko en première période puis Bekhechi et Konté en 2e mi-temps) ont donc enfilé pour la première fois le maillot étoiliste.
Le nouveau coach de l’Etoile a certainement notifié de précieuses informations face à un adversaire de qualité, plus frais physiquement que des Etoilistes qui montent en puissance et en intensité lors de la préparation. Si Jamrozik, qui buta sur le portier adverse après un service millimétré de Bourigeaud; Sacko, dont la reprise au premier poteau manqua de puissance; ou encore la barre transversale venue soulager une déviation involontaire du défenseur central d’Aubagne, aurait pu permettre aux partenaires d’Orinel de revenir au score, c’est Gnahoré qui doublait le score d’une frappe déviée par Sacko qui loba encore une fois Ousseni (37′, 0-2). Gnahoré, toujours remuant, alerta une dernière fois Ousseni juste avant le repos d’un tir tendu.

La seconde période a surtout été marquée par la blessure à l’épaule de Julien Mouillon, mal retombé après un duel aérien (remplacé par Bourigeaud), qui nécessita l’intervention des secours. Un premier coup dur dans la préparation des Etoilistes qui ont globalement maîtrisé la 2e mi-temps mais la doublette Bekhechi-Oualembo n’a jamais pu trouver l’ouverture malgré plusieurs situations favorables devant la cage adverse. Aubagne parvenait à maintenir son avantage jusqu’au terme de cette première sortie pour des Etoilistes encore en rodage et qui encore plus d’un mois avant la reprise officielle du championnat (22 août).
Dans l’immédiat, le groupe prendra ce lundi la route des Alpes pour un stage à Alberville jusqu’au 20 juillet où le menu concocté par le staff sera certainement dense avec notamment un deuxième test lors d’une triangulaire contre Goal FC (ex-MDA N2) et Thonon Evian Genève (N3) qui se déroulera le 18 juillet au stade Moyant de Thonon.

FICHE TECHNIQUE
A Fréjus (complexe sportif Gallieni) : Aubagne FC (N3) bat Etoile FC 2 à 0 (2-0). Temps ensoleillé. Arbitre : M.Henck
Buts : Fourrier (6′), Gnahoré (37′)

ETOILE FC (1re période): 30 Ousseni – 21 De Souza, 19 Dumas, 22 Diakhaby, 17 Keita – 24 Sacko, 18 Dieye, 25 Jamrozik, 29 Bourigeaud – 8 Orinel (cap), 11 Niang
ETOILE FC (2e période): 16 Bezzina – 2 Chefson, 26 Delvigne (cap), 4 Marignale, 5 Russo – 12 Benard, 20 Mouillon (29 Bourigeaud 63′), 6 Konte – 10 Bekhechi, 7 Ouchmid, 9 Oualembo.
AUBAGNE FC (groupe) : Berondut, Camara, Ouasfane, Yinka, Agueni, Mimoubi, Barek, Bouzina, Galley, Mendy, Gomis, Orsattoni, Gnahoré, Benarbia, Fourrier, Beme, Alphonse, Kalu, Coquin, Solas